LAURÉATS DU PRIX DU JOURNALISME SUR LA MIGRATION EN AFRIQUE DE L’OUEST ET DU CENTRE ÉDITION 2021

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) est fière d’annoncer les lauréats des Prix du journalisme sur la migration en Afrique de l’Ouest et du Centre 2021, à la suite d’une cérémonie de remise des prix qui a eu lieu le 10 novembre 2021.

La migration est un sujet complexe. Les journalistes jouent un rôle important dans le démêlage de ces complexités. C’est leur rôle de donner au public une compréhension claire de tous les aspects du paradigme de la migration. Le concours célèbre les journalistes qui attirent l’attention sur les nombreuses dimensions de la migration en Afrique de l’Ouest et du Centre, en français et en anglais. Les 8 gagnants ont été annoncés lors d’une cérémonie virtuelle de remise des prix, animée par Eleni Giokos, journaliste de CNN. Chacun des lauréats a reçu jusqu’à 1 250 USD et une plaque de reconnaissance.

 Découvrez les lauréats ci-dessous :

The Climate Crisis Is Driving Violent Conflicts Over Farmland par Olatunji Olaigbe
Centre de presse: Vice
Country: Nigeria

Tchad : à cause des inondations, N’Djaména traverse des moments difficiles par Aly Abdelkader
Centre de presse: Mondoblog RFI
Country: Chad

Our battles with depression, stigmatization after return from Libya par Innocent Duru
Centre de presse: The Nation
Country: Nigeria

Catholic Relief Services offers renewed hope to returned migrants and at-risk migrant communities par Samuel Osei-frempong
Centre de presse: Ghana News Agency
Country: Ghana

Aneker l’espoir renait par Hamidou Diop Amadou
Centre de presse: Ortn
Country: Niger

Labour Migration During a Pandemic par Oyinkansola Adekunle
Centre de presse: TV360 Nigeria
Country: Nigeria

Migration sud-sud : Opportunités et potentialités économiques en derive par Fatou Sagar Diop
Centre de presse: Hebdomagazine
Country: Senegal

Youth in Benin City, Nigeria are picking up skills in High Demand par Chinedu Ekeja
Centre de presse: KU Radio
Country: Nigeria

Regardez la cérémonie virtuelle du Prix du journalisme sur la migration en Afrique de l’Ouest et du Centre 2021 :

first title

Cérémonie virtuelle, 10 novembre 2021 a 10h GMT

Rejoignez l’OIM, son partenaire média, RFI, et à son partenaire de relations avec les médias, APO Group, pour célébrer les histoires exceptionnelles de migration rapportées par des journalistes d’Afrique de l’Ouest et du Centre.

La cérémonie de remise des prix sera animée par journaliste de CNN, Stephanie Busari et les invités comprendront ; Aissata Kane, conseillère spéciale pour l’Afrique Subsaharienne auprès du DG de l’OIM ; l’honorable Abike Dabiri-Erewa, femme politique nigériane et ancien membre de la Chambre fédérale des représentants du Nigéria; et d’autres. La cérémonie sera interactive, et les participants auront l’occasion de mener des discussions ouvertes avec les animateurs et les lauréats.

Date : mercredi 10 novembre 2021

Heure : 10 h GMT

Veuillez confirmer votre présence et enregistrer coordonnées

Règlement du concours

  1. La participation à ce concours est gratuite.
  2. Les participants doivent être âgés de 18 ans ou plus au moment de la publication de l’appel à candidature.
  3. Seuls les ressortissants d’un de ces pays d’Afrique de l’Ouest et Centre peuvent participer : Bénin, Burkina Faso, Cap-Vert, Cameroun, République centrafricaine, Tchad, République du Congo, Côte d’Ivoire, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Liberia, Mali, Mauritanie, Niger, Nigeria, Sao Tomé-et-Principe, Sénégal, Sierra Leone ou Togo.
  4. Les journalistes ou les étudiants dans des écoles de journalisme officiellement accréditées par l’un des pays sont éligibles à ce concours.
  5. Pour participer à ce concours, les journalistes et/ou étudiants en journalisme sont invités à soumettre leurs contenus publiés, leurs reportages radio ou vidéo sur les thématiques suivantes :
    • Migration, environnement et changement climatique (relative à la migration), pastoralisme, déplacement, relocalisation planifiée et dégradation de l’environnement, agriculture, pénurie d’eau, érosion côtière, urbanisation, désertification et catastrophes.
    • Reportages sur les projets de réintégration qui ont un impact sur un migrant de retour et/ou une communauté.
    • Sensibilisation à la migration irrégulière, et
    • Alternatives à la migration irrégulière.
  6. Couverture géographique – Le travail soumis doit être axé sur des sujets liés à la migration en Afrique de l’Ouest et du Centre. Il s’agit d’histoires ou de reportages sur la migration dans les pays de la région, notamment la migration interne, ou en dehors de la région ayant un lien avec les pays de la région, ou sur la diaspora de l’Afrique de l’Ouest et du Centre et les communautés de migrants résidant dans d’autres parties à travers le monde.
  7. Seules les soumissions dans lesquelles le candidat est l’auteur principal ou le co-auteur de l’œuvre présentée seront acceptées.
  8. Les journalistes peuvent présenter des articles émanant des médias suivants :
  • Presse écrite (en ligne ou traditionnelle)
  • Diffusion (Télévision ou radio)
  1. Seules les soumissions publiées par un média (en ligne, sur papier ou à l’antenne) seront acceptées. Les articles ou reportages doivent d’être publiés ou diffusés par le média entre le 1er septembre 2020 et le 31 août 2021.
  2. Les candidatures multiples sont acceptées ; toutefois, chaque soumission doit être soumise en ligne séparément.
  3. En soumettant des candidatures, vous autorisez à l’OIM, à l’APO Group et aux partenaires médiatiques de ce concours de republier les articles sur les plateformes de leur organisation.
  4. Une seule soumission par personne sera acceptée.

 

Critères de soumission

Les lauréats seront sélectionnés par un jury composé de représentant de l’OIM, de médias et d’expert des quatre domaines thématiques :

  1. Migration, environnement et changement climatique
  2. Réintégration
  3. Sensibilisation à la migration irrégulière
  4. Alternatives à la migration irrégulière

Les candidatures doivent répondre  aux critères suivants :

  • Les soumissions doivent être en Anglais ou en Français.
  • Elles doivent être centrées sur un des quatre domaines thématiques stratégiques pour la région de l’Afrique de l’Ouest et du Centre.
  • La candidature ne peut être soumise que par l’auteur principal ou le co-auteur de la soumission.
  • Les articles ne doivent pas dépasser 5 000 caractères et  Les reportages vidéo ou audio/radio doit être de 3 minutes maximum.

La date limite de soumission est fixée au 15 octobre 2021.

Exigences

  1. Les candidats doivent répondre aux principes journalistiques et aux exigences de base, en respectant strictement l’éthique et les normes professionnelles.
  2. Les soumissions doivent être originales et de qualité.
  3. Les soumissions n’ayant pas été publiées au préalable seront automatiquement disqualifiées sans notification.

Conditions relatives aux prix:

  • La soumission doit répondre aux règlements du concours décrits dans cet appel à candidatures.
  • Si vous êtes sélectionné comme lauréat, vous acceptez de recevoir 1250 dollars qui seront fournis par l’Organisation de la presse africaine (APO).
  • Si l’œuvre a plus d’un auteur, seul le candidat qui a fait la soumission pourra recevoir le prix.
  • L’OIM et/ou l’APO se réservent le droit de vérifier la véracité et l’authenticité du travail journalistique publié auprès de la source médiatique concernée.
  • L’OIM et/ou l’APO se réservent le droit de prolonger la date de soumission ou d’annuler le concours si le nombre de soumissions reçues est jugé insuffisant.
  • L’OIM et/ou l’APO se réservent le droit d’accorder une mention spéciale à autant de soumissions que le comité de sélection en jugera nécessaire.
  • Dans le cas où les soumissions ne répondent pas aux critères d’évaluation demandés, l’OIM se réserve le droit d’éliminer un ou plusieurs des 8 prix potentiels.
  • l’OIM se réserve le droit de publier et de promouvoir les œuvres journalistiques soumises (sans aucun profit pour l’organisation) en vue de répondre aux objectifs du prix décrits dans le présent appel à candidatures.

Membres du Jury

 

Alpha Seydi Ba, est le responsable régional des médias et de la communication du Bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Il a une longue expérience dans la gestion des relations de presse, des relations publiques et de la communication. Il a notamment servi pendant plus de 20 ans dans les secteurs public et privé dont plus d’une dizaine d’années dans la presse écrite et plus de huit ans dans les organisations internationales. M. Alpha Seydi Ba a séjourné et travaillé dans de nombreux pays d’Afrique. Il parle arabe, français, anglais, wolof et pulaar.

 

Mme Bajabulile Swazi Tshabalala est la vice-présidente des finances et responsable financière du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), depuis sa nomination en août 2018. Elle occupe actuellement le poste de première vice-présidente par intérim de la BAD. En ses qualités de vice-présidente chargée des finances et de responsable financière, Mme Tshabalala préside le Comité de geste actif-passif (ALCO) et le Comité de pilotage des systèmes d’information (ISSC) de la Banque. À ce titre, elle assure la supervision globale des activités de gestion de ces deux entités. Mme Tshabalala compte près de 30 ans d’expérience dans les domaines des finances, de la gestion de trésorerie, des opérations sur le marché des capitaux et des investissements. Elle est titulaire d’un B.A. en économie de l’Université Lawrence (1989) et d’un M.B.A. de l’Université Wake Forest (1992), aux États-Unis

Mme Emily Cholette, responsable du projet « Migrants comme Messagers » (MaM), qui est une campagne de sensibilisation entre pairs, menée directement par des migrants de retour en Afrique de l’Ouest et mise en œuvre par le Bureau régional de l’OIM à Dakar. Elle est experte dans la conception et la mise en œuvre d’approches participatives de sensibilisation sur la lutte contre la traite des personnes, la migration de main-d’œuvre, les droits de l’homme et les projets impliquant les jeunes. Elle a également travaillé dans les domaines de gestion de la recherche, de création de partenariats et de communication en Asie-Pacifique, en Amérique du Nord et en Afrique de l’Ouest. Mme Cholette est titulaire d’un master en médias, communication et développement.

Mme Fatoumata Lejeune-Kaba est le Responsable de l’unité External Engagement du bureau régional du UNHCR pour l’Afrique de l’Ouest. Ancienne journaliste, Fatoumata Sinkoun Kaba a travaillé pour la Radio Télévision Guinéenne ( RTG) et Reuters avant de joindre le HCR il y a 22 ans. Elle dirige actuellement la section des relations extérieures et sert de porte-parole. Sa carrière au HCR a principalement été dans le domaine de la Communication et des relations avec les médias.

 

Mme Fatma Samba Diouf Samoura est la Secrétaire Générale de la FIFA depuis juin 2016. De nationalité sénégalaise, elle parle français et wolof, ses langues maternelles et s’exprime couramment en anglais, en espagnol et en italien. Elle cumule 21 ans d’expérience dans les principaux programmes des Nations Unies (ONU) en Italie, en République de Djibouti, au Cameroun, au Tchad, en Guinée, au Niger, à Madagascar, au Nigéria, en Amérique centrale et en Asie du Centre-Ouest. Fatma Samoura est bien connue pour son engagement en faveur des causes humanitaires. Forte de cet engagement et de sa détermination, elle a été choisie pour occuper le poste de Secrétaire Générale de la FIFA en mai 2016. Elle est la première femme africaine musulmane à occuper ce poste et pionnière de la diversité et de l’égalité entre les sexes. Depuis sa nomination à la FIFA, le nombre de femmes employées par l’Organisation a augmenté dans tous les domaines, notamment au niveau de la haute direction. Fatma Samoura s’emploie à utiliser le pouvoir unique du football pour soutenir, encourager et rendre autonome les populations à travers le monde entier

Mme Hind Aïssaoui Bennani : Spécialiste régionale chargée de la thématique Migration, Environnement et Changement climatique au Bureau régional de l’OIM pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre à Dakar, Sénégal. Titulaire d’un diplôme technique en production aquacole et ayant une expérience pratique en agriculture, elle a travaillé pour un syndicat agricole en France dans le cadre duquel elle a apporté son soutien aux agriculteurs et aux jeunes pour leur accès à l’eau, à la terre, aux médias et à la justice. À ce titre, elle a également participé à des campagnes internationales sur les droits des migrants en agriculture.

Journaliste indépendante, elle a par ailleurs couvert des questions sociales dans des zones rurales au Maroc, notamment la migration de main-d’œuvre. Spécialisée dans la planification des politiques locales à travers l’énergie durable, elle a ensuite rejoint l’OIM Maroc comme coordonnatrice de l’unité Migration, Développement et Environnement.

Au Bureau régional de l’OIM pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Mme Aïssaoui Bennani se consacre à la construction d’un récit plus juste autour de la migration environnementale dans la région, et au soutien des parties prenantes à mieux gérer la mobilité humaine dans le contexte de la dégradation de l’environnement et du changement climatique.

Ibrahim Kargbo est un migrant de retour, un activiste, un musicien, un auteur-compositeur et un acteur Sierra- Léonien. Il est également volontaire MaM « Migrants comme Messagers » et travaille avec une organisation communautaire qui intervient principalement dans l’autonomisation des jeunes, les compétences psychosociales et le développement communautaire. Il a suivi une formation aux technologies de l’information à l’université de Njala à Freetown.

 

 

L’entrepreneur franco-gabonais Nicolas Pompigne-Mognard est le fondateur, président et propriétaire de APO Group, le principal cabinet panafricain de conseil en communication et de distribution de communiqués de presse. Nicolas a créé APO Group en 2007 lorsqu’il était journaliste dans un média gabonais en ligne appelé Gabonews. Il est également Président adjoint de l’Association de la Presse Panafricaine (APPA) en France. Il a fondé l’entreprise avec un capital de 10 000 €. L’objectif était de permettre aux médias internationaux et africains d’accéder à des informations fiables sur l’économie, les entreprises et les investissements du continent. Depuis lors, APO Group soutient les spécialistes de la communication à relayer des histoires convaincantes, typiquement africaines, auprès de leurs publics, permettant ainsi un changement du récit sur l’Afrique vers une perspective plus positive.

Mme Ramatoulaye Diene est journaliste à la radio Afia, une radio communautaire de la banlieue de Dakar, et membre du réseau des jeunes journalistes sur la migration au Sénégal. Elle s’est rendue au Maroc dans le cadre de son travail, pour réaliser un reportage sur les conditions de départ des immigrés sénégalais au Maroc. Après avoir constaté les conditions de vie difficiles des migrants lors de son séjour au Maroc, elle a décidé de s’impliquer dans le projet Migrants comme Messagers en 2018.

 

M Selim Meddeb est le Senior Editor du Bureau régional du HCR pour l’Afrique Ouest et Centrale. Il a commencé sa carrière comme journaliste en France avant de partir au Liban en 2007, où il a travaillé pour de nombreux médias notamment l’AFP. Il a été correspondant de France 24 à Beyrouth de 2011 à 2017, couvrant l’actualité en Syrie et en Irak. Il a commencé à travailler pour les Nations unies en 2019, couvrant l’Assemblée générale pour le Secrétariat avant de rejoindre le HCR en 2020, au Niger, puis au Bureau régional à Dakar.

 

Yves Rocle, Directeur adjoint de RFI en charge des langues africaines

L’honorable Abike Dabiri-Erewa : Femme politique nigériane et ancien membre de la Chambre fédérale des représentants du Nigéria représentant la circonscription d’Ikorodu dans l’État de Lagos

Amadou Gallo Fall, président de la Ligue africaine de basket-ball (BAL)

Christian Yoka, Directeur Afrique de l’Agence Française de Développement (AFD)

Dr Kevin Frey, Directeur général de Génération illimitée (UNICEF)

Filipe de Botton, Fondateur du Conseil de la diaspora portugaise

 

Partenaire media :

Partenaire officiel des relations publiques et des relations avec les médias : 

Concours financé et/ou mis en œuvre par :

Pin It on Pinterest